Les plats africains à déguster absolument

C’est connu, la richesse culturelle de l’Afrique est tout simplement époustouflante. Et qui dit culture dit cuisine locale ! Le continent offre de nombreux mets traditionnels plus exquis les uns que les autres. Extrêmement goûteux et préparés à partir d’ingrédients naturels aux multiples vertus pour la santé, ils ont tout pour plaire. Nous avons donc sélectionné pour vous quelques succulents plats incontournables que l’Afrique nous fait cadeau.

Le thiéboudienne

Appelé ceebu jën ou zamè par les locaux, c’est le plat national du Mali et du Sénégal qui a également du succès dans d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest où les gens ont l’habitude de l’appeler riz au gras. Vous l’aurez compris, c’est une spécialité à base de riz agrémenté de sauce tomate, de poisson et de beaucoup de légumes tels que le chou, la carotte, le potiron, l’aubergine africain et le manioc. Le goût est riche et exceptionnellement délicieux. Vous pouvez trouver une recette facile dans des livres de cuisine ou les sites spécialisés mais l’autre option est d’aller vous délecter d’un bon thiéboudienne dans un restaurant africain Paris si vous êtes de la capitale.

Le ndolé

Le ndolé est une spécialité camerounaise préparée avec les feuilles d’une plante légumière du même nom. La feuille de ndolé ressemble plus ou moins à l’épinard mais la préparation et les saveurs sont totalement différentes. Elle est à faire bouillir avec du sel pour qu’elle perde son amertume. La recette comprend souvent de la viande de bœuf, du poisson fumé et des crevettes. Le tout est agrémenté de condiments et épices comme l’ail, l’oignon, le gingembre, le poivre, etc. La préparation du ndolé peut être complexe pour les amateurs de cuisine mais encore une fois, vous pouvez vous rendre dans un restaurant africain pour déguster ce plat à la valeur nutritionnelle très intéressante en toute facilité.

Le doro wat

Plat traditionnel de l’Éthiopie, le doro wat qui signifie littéralement poulet en sauce est un ragout de poulet à la sauce pimentée. Il est souvent préparé avec des œufs, des légumes et des légumineuses disposés sur de l’injeera, une galette de farine de teff. Mais les déclinaisons sont nombreuses et le poulet peut être remplacé par du bœuf ou de l’agneau. L’assaisonnement se fait avec du sel et un bon mélange d’épices et de beurre. La recette est assez facile à exécuter mais le plus difficile est de trouver certains ingrédients principaux typiquement éthiopiens comme le niter kibbeh ou berbéré (du beurre clarifié éthiopien) et les graines de kororima (des graines de paradis éthiopiens).

Le koshari

Le koshari est une spécialité égyptienne composée de macaronis, de pois chiches, de lentilles, de légumes et de riz. Son goût est souvent rehaussé par de la sauce tomate, des oignons frits, de l’ail haché et de la sauce au piment. C’est un plat traditionnel considéré comme roboratif, une délicieuse alternative pour les végétariens et les personnes au régime qui veulent éviter la viande. Vous pouvez le préparer à la maison puisque les ingrédients sont faciles à trouver et la préparation est très simple à réaliser même pour les débutants.