Quelques astuces pour organiser un repas de famille réussi

Quelques astuces pour organiser un repas de famille réussi


La rencontre avec la famille est le meilleur moyen pour renforcer le lien entre tous les membres. En moyenne, une famille se réunit au moins une fois par an afin de mieux se rapprocher. Il est indispensable que cet évènement soit unique et inoubliable. Cet article apporte des conseils pour un repas de famille mémorable.

Réserver un restaurant pour organiser un repas de famille

Pour une fête réussie, il est toujours préférable de confier la mission à un professionnel dans le domaine. Il s’occupe du déroulement de la petite réunion en famille, du début jusqu’à la fin. Il faut opter pour un restaurant dont le cadre est à couper le souffle pour réaliser de petites séances photo. Par ailleurs, il est nécessaire de se focaliser sur la taille de la salle pour optimiser le confort et le relationnel. Toutefois, il est important de faire une réservation afin d’éviter les mauvaises surprises.

Il est également indispensable de privilégier des menus variés pour la satisfaction de tous. Certains endroits proposent la cuisine traditionnelle concoctée à partir des produits frais et de qualité pour répondre aux convenances des hôtes. Ces derniers peuvent profiter d’un plat copieux et appétissant tout en étant plus proches de la famille. L’avantage est que les repas sont préparés par des chefs de cuisine expérimentés et doués. Par ailleurs, les experts dans le domaine reçoivent leurs invités avec un accueil chaleureux et une convivialité incomparable. Réserver unrestaurant pour repas de famille à Pontchâteau, par exemple, est la meilleure idée pour les gens qui habitent dans l’entourage.

Préparer soi-même un repas de famille mémorable

Organiser une sortie en famille est loin d’être facile. Pour être satisfait du moment passé avec toute la famille, il faut tout prendre en main. Pour commencer, il est indispensable d’établir la liste des invités et veiller à ce que tout le monde y figure. Ensuite, il faut trouver l’endroit approprié pour la réunion. Elle peut avoir lieu dans une pièce commune ou bien dans le jardin (façon champêtre). Le choix dépend uniquement du nombre des invités. Une fois que la décision est prise, songer surtout à envoyer les invitations pour chaque famille.

Pour une fête inoubliable, la décoration doit être à couper le souffle. Il suffit de choisir un code couleur ou un thème et le tour est joué ! Concernant le repas, il serait intéressant de créer un menu qui surprendra les convives. Il est préférable d’opter pour des plats qui peuvent être préparés à l’avance pour profiter au maximum de la fête. Par ailleurs, il est possible de faire appel à un traiteur pour ne pas passer des heures en cuisine. Pour ajouter de l’ambiance à la fête, il faut trouver des matériels pour mettre de la musique.

Les plats africains à déguster absolument

C’est connu, la richesse culturelle de l’Afrique est tout simplement époustouflante. Et qui dit culture dit cuisine locale ! Le continent offre de nombreux mets traditionnels plus exquis les uns que les autres. Extrêmement goûteux et préparés à partir d’ingrédients naturels aux multiples vertus pour la santé, ils ont tout pour plaire. Nous avons donc sélectionné pour vous quelques succulents plats incontournables que l’Afrique nous fait cadeau.

Le thiéboudienne

Appelé ceebu jën ou zamè par les locaux, c’est le plat national du Mali et du Sénégal qui a également du succès dans d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest où les gens ont l’habitude de l’appeler riz au gras. Vous l’aurez compris, c’est une spécialité à base de riz agrémenté de sauce tomate, de poisson et de beaucoup de légumes tels que le chou, la carotte, le potiron, l’aubergine africain et le manioc. Le goût est riche et exceptionnellement délicieux. Vous pouvez trouver une recette facile dans des livres de cuisine ou les sites spécialisés mais l’autre option est d’aller vous délecter d’un bon thiéboudienne dans un restaurant africain Paris si vous êtes de la capitale.

Le ndolé

Le ndolé est une spécialité camerounaise préparée avec les feuilles d’une plante légumière du même nom. La feuille de ndolé ressemble plus ou moins à l’épinard mais la préparation et les saveurs sont totalement différentes. Elle est à faire bouillir avec du sel pour qu’elle perde son amertume. La recette comprend souvent de la viande de bœuf, du poisson fumé et des crevettes. Le tout est agrémenté de condiments et épices comme l’ail, l’oignon, le gingembre, le poivre, etc. La préparation du ndolé peut être complexe pour les amateurs de cuisine mais encore une fois, vous pouvez vous rendre dans un restaurant africain pour déguster ce plat à la valeur nutritionnelle très intéressante en toute facilité.

Le doro wat

Plat traditionnel de l’Éthiopie, le doro wat qui signifie littéralement poulet en sauce est un ragout de poulet à la sauce pimentée. Il est souvent préparé avec des œufs, des légumes et des légumineuses disposés sur de l’injeera, une galette de farine de teff. Mais les déclinaisons sont nombreuses et le poulet peut être remplacé par du bœuf ou de l’agneau. L’assaisonnement se fait avec du sel et un bon mélange d’épices et de beurre. La recette est assez facile à exécuter mais le plus difficile est de trouver certains ingrédients principaux typiquement éthiopiens comme le niter kibbeh ou berbéré (du beurre clarifié éthiopien) et les graines de kororima (des graines de paradis éthiopiens).

Le koshari

Le koshari est une spécialité égyptienne composée de macaronis, de pois chiches, de lentilles, de légumes et de riz. Son goût est souvent rehaussé par de la sauce tomate, des oignons frits, de l’ail haché et de la sauce au piment. C’est un plat traditionnel considéré comme roboratif, une délicieuse alternative pour les végétariens et les personnes au régime qui veulent éviter la viande. Vous pouvez le préparer à la maison puisque les ingrédients sont faciles à trouver et la préparation est très simple à réaliser même pour les débutants.

Les créations culinaires tendances : les verrines verre

La gastronomie est un domaine rempli de différents sujets. En effet, il existe un très grand nombre de possibilités pour ravir les papilles des membres de sa famille, ses invités ou bien la personne que l’on aime. Logiquement, le but principal c’est de faire plaisir, et au mieux de faire découvrir quelque chose. Dans la plupart des cas, on veut aussi impressionner les personnes pour qui l’on cuisine en proposant des recettes inédites, originales ou bien en misant sur la présentation. Si l’on prend par exemple la tendance culinaire du moment, on s’oriente alors vers les verrines en verre.

Des recettes par milliers

Si l’on souhaite faire en sorte de séduire le palais de ses invités, il est vivement conseillé de choisir les verrines verre. En effet, en plus de satisfaire tout type d’appétit, la satisfaction de captiver le regard avec une superbe présentation va confirmer ce choix. C’est en effet l’une des meilleures façons de conquérir ses invités que de choisir une entrée, un plat ou un dessert que l’on peut présenter dans un récipient tendance comme une verrine verre. Si l’on se rend sur www.mesverrines.com, on découvre qu’il existe un nombre impressionnant de designs et de formes. Il est intéressant de remarquer que beaucoup de recettes peuvent aller de pair avec le choix de verrines. En effet, si vous décidez de cuisiner un repas avec des verrines, il vous sera possible de varier les plaisirs. De plus, vous pourrez même aller plus loin avec les goûts et oser des associations originales qui feront sens avec la présentation esthétique.

Un choix qui plaît à tous les coups

Il existe tellement de types de verrines verre qu’il semble impossible de ne pas combler tous les gourmets possibles, même les plus exigeants. Si l’on tombe sur un invité peu ouvert à découvrir de nouveaux plats, on peut toujours choisir de faire dans la simplicité et le connu, tout en proposant une présentation originale. C’est justement la force de la verrine verre, on peut se permettre toutes sortes de créations. S’il ne s’agit que de l’esthétisme pour rendre plus original un plat relativement classique, ces récipients permettent d’aborder quelque chose de traditionnel avec un peu plus de folie. Et si vous n’avez pas de limite pour le goût, ne vous privez pas. Au contraire, il faut alors tenter de surprendre et proposer plusieurs sortes de verrines dans un même repas (comme plusieurs petites entrées), pour que tout le monde soit satisfait.

L’utilisation du couteau Santoku, le polyvalent

Le couteau Santoku japonais est reconnu dans le monde pour son efficacité étant donné qu’il tient ses origines des anciennes cultures comme le katana, la lame et le samouraï. Le principe du couteau Santoku se base sur la demande des anciens guerriers japonais qui étaient à la recherche de katana et de sabre plus tranchant. Le terme Santoku prend la signification des trois tâches réalisées par un cuisinier, notamment ciselé, tranché et émincé. Continuer la lecture de « L’utilisation du couteau Santoku, le polyvalent »

Autour de la raclette avec toute la convive

Le terme raclette désigne à la fois le fameux fromage suisse et le plat. Le mot « raclette » est dérivé du mot français racler qui signifie gratter. Aujourd’hui, outre les pommes de terre et les cornichons nécessaires, un certain nombre d’aliments sont consommés avec le fromage, notamment du poisson, de la volaille, des légumes et parfois même du gibier sauvage. Pour en savoir plus sur la raclette suisse, les équipements de service et de préparation, les recettes et l’histoire du plat, lisez la suite.

Histoire de la raclette

 

Ce plat de fromage chaud est originaire du canton du Valais en Suisse où les agriculteurs et les éleveurs faisaient un repas de pommes de terre, cornichons et fromage fondu par feu de camp ou foyer. Les historiens supposent qu’à un certain moment, le fromage s’est trop rapproché du feu et que le plat de fromage fondu est né. Le fromage et le plat remontent à l’année 1291 et la raclette s’appelait alors Bratchäs. Il y a eu beaucoup d’évolutions du plat depuis ses premiers jours.

La machine à raclette

 

Dans la tradition suisse, la raclette fond sur un feu et fond lentement. Au fur et à mesure que le fromage se ramollit, il est gratté et servi avec des pommes de terre bouillies, du pain, des cornichons et d’autres légumes marinés. Aujourd’hui, vous pouvez acheter des machines à raclette qui sont devenus très populaires dans la cuisine moderne.

La machine à raclette traditionnelle

La machine à raclette traditionnelle contient un quart ou un demi-fromage. Le fromage est fixé sur une petite plateforme et un bras avec un élément chauffant est en porte-à-faux vis-à-vis du fromage. La chaleur adoucit et fait fondre le fromage qui est raclé sur des assiettes à l’aide d’un couteau à raclette.

La Raclette Grill

Les nouvelles grilles à raclette sont des machines multitâches qui ont évolué avec le repas lui-même, ce qui vous permet de faire fondre du fromage dans des plateaux de service individuels tout en grillant des viandes, du poisson, de la volaille et des légumes au niveau supérieur. Certaines unités, que vous pouvez comparer sur www.appareil-a-raclette.org, comportent des grilles réversibles avec un côté lisse et une grille surélevée sur le côté arrière. Des dessus de grille en pierre peuvent également être disponibles.

Recettes à préparer avec une machine à raclette

Pour préparer la raclette, il faut chauffer le fromage. Il ne peut pas y avoir de raclette sans un fromage fondant et suintant. Placez des tranches de fromage suisse, d’emmental ou de gruyère sur le grill de la machine à raclette jusqu’à ce qu’elles soient bouillonnantes et délicieuses. Puis, étalez sur des pommes de terre bouillies, des pains croustillants ou des craquelins. Avec la machine à raclette de modèle récent, vous pouvez embrocher des asperges, des jambons fumés et des boulettes de mozzarella, puis cuire le tout rapidement sur la plaque en grille. Voici une autre délicieuse combinaison méditerranéenne : glissez un filet de bœuf et de l’aubergine en cubes avec des tomates entières sur une brochette. Ensuite, cuisez l’ensemble à l’aide de l’appareil à raclette pendant quelques minutes, assaisonnez et servez à vos invités.

Les vêtements professionnels pour la restauration : quelles sont les tendances ?

Dans les pays les plus développés, nombreux sont les secteurs d’activités qui sont soumis à une règlementation en ce qui concerne le port de vêtement de travail. Que ce soit, dans le secteur du bâtiment, de la santé, de l’industrie, ou encore de la restauration. Le port de tenue adaptée concerne plusieurs métiers en rapport avec leur profession. Ces vêtements sont optimisés de plus en plus afin de mieux répondre aux contraintes de toutes les professions. L’optimisation de ces vêtements est également pour lui donner une touche de mode.

Les rôles du vêtement de travail

Ce qu’on aperçoit le plus souvent c’est la veste de travail. Les vêtements de travail sont d’abord faits pour protéger : c’est sa première fonction. Il protège des différentes salissures. Il protège également des différents risques sanitaires, de sécurité ou thermiques. Beaucoup de normes existent dans ce domaine. Etant donné que les risques sont multiples : machines, produits chimiques, électricité, altitude ou climat, il est indispensable de créer des vêtements adaptés.

L’évolution actuelle pousse les fabricants à évoluer dans leur création. Ils doivent à la fois faire en sorte que les vêtements soient opérationnels mais également confortables, et tendances. En restauration, la tenue de service se compose généralement d’un costume noir pour les filles, d’une chemise ou d’un chemisier blanc, d’un nœud papillon noir et de chaussures de ville.

En restauration, en plus de sa fonction de protection, le vêtement de travail permet de séduire les clients et de leurs donner plus de confiance et de l’assurance sur les aliments qu’ils consomment et sur l’établissement en lui-même.

La veste de cuisine

Les tenues de restauration sont généralement sobres et basiques, sans vulgarité ni de couleurs agressives. Il ne faut pas oublier les chaussures de service, qui sont conçues spécialement pour les métiers du secteur de l’hôtellerie apportant un réel confort pendant toute la journée étant donné que les gens de ces métiers sont les plus souvent debout. La matière la plus fréquemment utilisée est le cuir  pour son confort, sa souplesse et sa capacité à résister aux rudes épreuves.

Mais pour ce qui est de la veste de cuisine, comme elle sera portée bien plus d’une fois par jour, c’est l’élément central de la tenue du cuisinier. Il y a des éléments qu’il faut bien choisir comme sa coupe, sa couleur, sa matière. Pour la coupe, on doit considérer le confort et le style. La première préoccupation des clients c’est comment se sentir à l’aise.

Certains fabricants proposent même une étude complète du besoin des clients et customiser les produits selon la demande. Il existe certains avec des manches courtes, des manches 3/4 ou encore des revers. Le choix se fait en fonction des activités quotidiennes. Pour ce qui est du tissu, le 100 % coton peut être lourd à porter, il est donc conseillé pour un travail de représentation. Pour votre quotidien, nous vous conseillons un tissu 800 P, d’autres tissus sont légers et doux comme le tissu Coolten en Tencel et en polyester.

Les ustensiles indispensables dans une cuisine

Professionnels ou amateurs, tous ceux qui s’intéressent à la cuisine doivent avoir quelques ustensiles qui leur sont indispensables dans sa cuisine. Que vous ayez envie de vous lancer dans la restauration ou juste tester l’âme d’un bon cuisinier chez vous, vous devez avoir apporté de main des ustensiles qui vous permettent de concocter de bons petits plats facilement. Continuer la lecture de « Les ustensiles indispensables dans une cuisine »

Un nouveau délice à découvrir : des olives cassées à l’ail

Des ingrédients simples à trouver

Varier ses plats constitue le moyen idéal pour avoir une alimentation saine. Il n’est pas toujours indispensable d’avoir un grand budget pour réaliser des recettes délicieuses, ni même d’être un as dans la cuisine. Si vous voulez goûter un apéritif exquis et facile à préparer, les olives cassées à l’ail vont sûrement vous faire saliver.
Vous pouvez trouver les ingrédients nécessaires chez vos commerçants habituels. Les herbes de Provence constituent une petite touche en plus, un petit coup de baguette magique pour affiner la saveur. Les étapes sont simples : vous écrasez la pulpe et vous morcelez les ails. Tout de suite après, vous mélangez le tout pour voir déjà la texture finale. Même fait maison, les olives cassées possèdent les mêmes caractéristiques que des produits tels que Croc’Frais. Il vous est totalement possible d’improviser, selon votre préférence en ajoutant des épices. Les bienfaits de l’ail ne vous sont plus inconnus. Toutefois, combinée aux olives, la valeur nutritionnelle devient plus importante. La recette est ainsi recommandée pour tous les foyers. Grandes ou petites, les olives cassées à l’ail apportent des vertus considérables à la santé.

les apports caloriques des olives cassées

Des chiffres très intéressants, la richesse en oméga trois et oméga six constituent un atout important et ainsi il est possible d’en tirer un profit pour la santé, simplement en mangeant des olives cassées à l’ail. Les acides gras mono-insaturés contenus dans le fruit vous permettent de réguler facilement votre taux de cholestérol.La consommation de cet apéritif apporte 270 KCal. Les matières grasses valent environ 29,4g. Dans sa composition, vous ne trouverez que des traces de glucides qui sont très souvent inférieur à 0,5g. Les olives cassées ne présentent aucun risque pour les différents diabètes. Du sel et des protéines donne du goût à cette spécialité du Sud. Pour le groupe Croc’Frais, les olives fraîches viennent du bassin méditerranéen. Toutes leurs qualités sont préservées vu que les fruits ne subissent aucun traitement industriel, ni ne sont conservés dans des machines. Si vous voulez enrichir les olives en oméga 3, vous pouvez le mariner dans l’huile de colza durant la préparation. Pour une meilleure consistance, ajoutez des légumes. Une meilleure représentation de la recette finale sera obtenue avec l’apparition d’autres couleurs, selon les additifs choisis. Outre cela, d’autres éléments nutritifs se trouvent dans les olives. L’olive est conviviale ainsi, si vous êtes plus nombreux, il sera simple de partager. Il vous est possible également de changer les herbes de Provence par d’autres arômes (basilic, origan, etc.),pour découvrir les meilleures recettes d’olives cassées à l’ail, vous pouvez vous informer sur les olives cassées ici .

Comment choisir son fromage ?

fromage

Véritable symbole culinaire français, le fromage s’impose parmi les produits laitiers les plus consommés dans l’Hexagone. Face à plus de 1200 références présentes sur le marché, il devient difficile de choisir un fromage en particulier. Comment se retrouver face à ce raz-de-marée ? Quel fromage choisir pour quelle occasion ? Je vous dévoile les bons trucs pour dénicher le produit qui saura valoriser votre table. Continuer la lecture de « Comment choisir son fromage ? »

Accords vins-pâtisseries, ne vous trompez plus

accord vins

Il n’est pas toujours facile de choisir les vins à servir avec les pâtisseries. Il faut en effet que les 2 soient en harmonie si on ne veut pas gâcher le plaisir ou ressentir de la lourdeur. Selon l’avis des experts, à chaque type de pâtisserie son vin, il ne faut pas vous tromper dans votre choix.

Que boire avec les pâtes à choux fourrées à la crème?

Paris-brest, religieuse, éclair, Saint-honoré, autant de pâtisseries qui font ravir nos papilles. Celles-ci seront meilleures avec des vins doux aux arômes fruités comme le Gewurtztraminer Moulin de Dusenbach et les Côtes de Bergerac Couleur d’Automne. Alliant subtilement fraîcheur et légèreté, ces vins feront ressortir les saveurs gourmandes des choux fourrées à la crème.

Pour le Saint-honoré, on peut aussi choisir un vin pétillant comme le Mousseux Brut Mon Bijou, ou encore un Alsace AOC Sylvaner Vieilles vignes.

Et avec les génoises, les tartes et les mille-feuilles?

Les génoises se distinguent par la crème onctueuse avec laquelle on les enrobe. On peut prendre l’exemple d’un fraisier. Logiquement, comme cette pâtisserie comporte des fruits rouges, on peut le servir avec un vin rouge. Cependant celui-ci ne s’accommode pas avec la crème au beurre ou à la chantilly. Il est préférable ainsi de se tourner vers les vins effervescents peu sucrés comme le vin liquoreux Figues et Noix.

En revanche, si vous servez une tarte au citron au dessert, il convient de boire un vin blanc léger tel que le Bordeaux blanc Duc des Peyrières ou le Pays d’Oc Tibérius blanc.

Et avec les mille-feuilles, il vaut mieux choisir un vin qui ne fera pas l’ombre à l’arôme naturel de la vanille, caractéristique de cette pâtisserie. Un vin blanc aromatisé aux pommes et aux châtaignes accompagnera merveilleusement bien ces délicieuses pâtes feuilletées garnies de crème chantilly.

Vous pouvez trouver les vins qu’il vous faut sur le catalogue de la Cave de Délices et Gourmandises.

Mes astuces pour choisir un traiteur pour le mariage

traiteur

Le mariage est un événement très important. C’est cette action par laquelle deux personnes choisissent d’unir leur vie, pour le meilleur et pour le pire.
L’organisation de cet événement ne peut donc être prise à la légère. Il doit être préparé minutieusement et tous les aspects de ce jour nécessitent une attention particulière.
Continuer la lecture de « Mes astuces pour choisir un traiteur pour le mariage »