Astuces pour optimiser l’hygiène dans les restaurants

En fin de semaine, les restaurants sont toujours pleins à craquer. Les noctambules ou les familles préfèrent en effet sortir pour dîner en week-end. De ce fait, ces endroits doivent être impeccables pour continuer à recevoir des clients et à fidéliser les habitués. Les restaurateurs se doivent donc de prendre les meilleures décisions pour améliorer l’hygiène au sein de leurs établissements. Voici quelques tuyaux à suivre pour réussir cette étape cruciale.

Privilégier le port de tenues de travail pour optimiser l’hygiène dans les restaurants

Pour optimiser l’hygiène dans les restaurants, il faut commencer par le personnel. Étant donné que ses tâches consistent à manipuler la nourriture, l’établissement doit disposer d’un lave-main et d’un point d’eau potable. Il est également indispensable d’améliorer le confort du personnel. Pour le bon déroulement du service, les employés doivent porter des tenues confortables telles que des tabliers modernes adaptés à la morphologie et à la taille de chacun d’entre eux. Le port de vêtements professionnels permet de même de véhiculer une parfaite image de marque de l’établissement.

À noter que ces habits ne doivent en aucun cas entrer en contact avec les tenues de l’extérieur. L’objectif est de prévenir au maximum les risques de contamination bactérienne ou microbienne, plus particulièrement dans les plats à préparer. L’idéal serait de recourir à des prestataires spécialisés en hygiène professionnelle. Ceux-ci proposent des habits modernes et de bonne qualité pour le confort et le bien-être des utilisateurs. Outre les tenues de travail, des enseignes suggèrent également des essuie-mains, des distributeurs de gel hydroalcoolique, de savon, etc., pour laver efficacement les mains et les avant-bras. Du côté des tables à manger, il est recommandé de choisir des nappes Initial Services.

Gérer les mauvaises odeurs et évacuer les déchets au fur et à mesure

Les mauvaises odeurs sont également à bannir de la cuisine. Pour ce faire, il suffit de recueillir les graisses dans un bac séparé pour éviter qu’elles ne se mélangent à l’eau. Les cuisiniers doivent uniquement utiliser des ustensiles fabriqués avec un matériau non poreux comme l’inox ou l’émail. Les outils en plastique sont absolument à proscrire. Ceux-ci accélèrent en effet l’incrustation des graisses, ce qui va rapidement contaminer les aliments. Il faut également nettoyer la hotte très régulièrement. Il est vivement conseillé d’insister sur les recoins et les replis de l’installation.

Aussi, il est recommandé de laver les filtres au minimum une fois toutes les semaines. L’accumulation des déchets dans la cuisine provoque des maladies. Lors de leur manipulation, il faut porter des gants ainsi que des bottes de sécurité. Selon la législation, les ordures doivent être mises à l’écart de la nourriture et déposées dans des conteneurs fermés. Le local à poubelle doit de même être nettoyé régulièrement afin de réduire le développement des germes. La fréquence du nettoyage varie en fonction de la taille de l’établissement. Cela peut être une fois par jour ou une fois par semaine. Pour offrir une meilleure qualité de nourriture aux consommateurs, il suffit de séparer les planches à découper pour les poissons et celles pour les viandes, par exemple.