3 plats exquis que l’on mange habituellement en Birmanie

En termes de gastronomie, la Birmanie est un pays qui séduit les voyageurs gourmands. En effet, il est difficile d’oublier le pays une fois que vous aurez goûté ses plats incontournables. Son patrimoine culinaire est surtout influencé par la cuisine des Indiens, des Chinois et des Thaïlandais, mais aussi par celle des ethnies locales.

Il y a par exemple les aromates et les épices qui constituent les savoureux ingrédients de base des plats incontournables. Dans cet article, vous aurez une petite sélection de trois mets à goûter absolument lors de votre passage en Birmanie.

Lahpet Thoke, une salade populaire à découvrir en Birmanie

La salade est un indissociable de la gastronomie birmane. Vous en trouverez à chaque coin de rue, sous des formes différentes et avec des ingrédients surprenants. Lors de votre séjour en Birmanie, vous serez sûrement étonné de découvrir la salade de feuille de thé, appelée Lahpet Thoke. Ne manquez pas de goûter cet apéritif délicieux et spécial ! Il s’agit d’une salade de feuilles de thé vert fermentées que l’on prépare dans une saumure.

Cette méthode sert à rendre les feuilles de thé souples et aussi à les donner une saveur en même temps aigre et amère comme les olives. Les feuilles de thé sont ensuite mélangées avec des cacahuètes, des graines de sésame grillées, des graines frites de fèves de soja, des gousses d’ail frites, des tranches fines de choux, des tomates en petits dés, des crevettes séchées, du chili et de l’huile d’ail. Le plat est souvent servi dans un petit bol de laque.

Les pains indiens palata

C’est l’un des pains les plus populaires de la Birmanie, qui ressemble un peu à une crêpe, mais en plus fine et en multicouche. En fait, ce sont les influences de la cuisine indienne qui ont donné le jour au palata. Il est souvent dégusté au petit-déjeuner dans les tea house. Salé et frit, le palata est garnid’une purée sucrée de pois chiche légèrement épicéeou encore d’un œuf cuit à l’intérieur.

Ici, le pain est cuit sur une plaque avec du beurre fondu ou de l’huile végétale. Ce qui donne du croustillant à la pâte. Ensuite, on le recouvre de petits morceaux d’oignons frits. Vous pourrez en manger à toute heure dans les petits stands de rue à même le trottoir. Depetiteséchoppesambulantesvendent également des palatas. C’est aussi très bon accompagné d’une tasse de thé noir birman préparéeavec du lait concentré et du sucre !

Mohinga, un plat de nouilles au poisson

Mohinga est parmi les plats nationaux les plus fréquemment mentionnés dans le pays. Si vous allez dans de petits restaurants locaux ou dans des échoppes de street-food, on vous recommandera fortement de commander ce bol de nouilles au poisson. Le ragoût est à base de poisson, de nouilles de riz, de pâtes de poisson (ngapi) et de poudre de pois. Il est cuit et aromatisé avec des herbes et plusieurs épices à savoir l’ail, l’oignon, le gingembre, le piment, le poivre, le curry, la poudre de curcuma et la citronnelle.

On y ajoute également des tranches d’œuf dur, de la courge frite, des pois, des fèves et des beignets d’oignons avant de le servir. Les Birmans mangent ce plat avec des noyaux de bananier croquants. Si vous n’êtes pas trop poisson, vous pourrez choisir la version avec du poulet. Cependant, il reste toujours une forte saveur de poisson à cause du ngapi que les Birmans utilisent dans de nombreux plats.