Quelques plats namibiens à découvrir lors d’un séjour en Namibie

La gastronomie compte parmi les meilleurs attraits de la Namibie à découvrir au cours d’une escapade dans le pays. En raison de la pluralité ethnique de sa population, le territoire namibien possède une cuisine particulièrement diversifiée. Pour vous donner un aperçu sur le sujet, nous avons sélectionné pour vous quelques plats namibiens à découvrir au cours de votre séjour en Namibie. Mais avant cela, quelques mots sur les caractéristiques de la cuisine de Namibie s’imposent.

Continuer la lecture de « Quelques plats namibiens à découvrir lors d’un séjour en Namibie »

Découvrir l’originalité des spécialités culinaires malgaches

La qualité des spécialités culinaires malgaches relève du savoir-faire ancestral et des influences de différentes cultures, à savoir européennes, indiennes, africaines et asiatiques. Cependant, la base de la nourriture à Madagascar est le riz. Ce plat principal est souvent accompagné du « laoka » qui peut être de la viande, du poisson ou autres mets similaire. Néanmoins, un grand nombre d’autres plats, copieux et relevés, peuvent être expérimentés lors d’un séjour à Madagascar. Tour d’horizon sur ces plats pour une aventure culinaire sans égale.

Continuer la lecture de « Découvrir l’originalité des spécialités culinaires malgaches »

Les restaurants à thème montagnard

raclette

La chaine de restaurant « les Fondus de la Raclette » a été créée en 2014 par le jeune entrepreneur Mathieu Dacheville. Initialement établie à Paris (11ème, le 14ème et le 18ème arrondissement), elle connaît un réel succès et s’exporte maintenant en Belgique, à Bruxelles. Cet engouement autour de ce restaurant est surement dû à l’ambiance conviviale qui se dégage de la décoration et à la qualité des plats proposés.

La qualité des plats est assurée par des produits frais de qualité fournis par des partenaires qui sont de réels artisans du goût.

Les différents partenaires des « Fondus de la Raclette »

Salaisons du Mont Charvin : installées au cœur de la Savoie, les salaisons Mont Charvin fabrique des saucissons et des charcuteries dans la pure tradition régionale. Un soin particulier est apporté à la réalisation de leurs produits en sélectionnant des ingrédients de très haute qualité. Toutes les productions des salaisons du Mont Charvin sont garanties sans colorants, sans polyphosphate, sans ascorbate ni lactose.

Coopérative fruitière du Val d’Arly : implantée à Flumet en Savoie au cœur du Val d’Arly, entre lac et montagne, La Coopérative fruitière du Val d’Arly a été créée en 1969. Aujourd’hui la coopérative est composée de près de 70 producteurs et transforme dans son atelier une partie de son lait en Reblochon et en beaufort en utilisant l’autre partie.

Tous les fromages produits sont classés « AOP » (Appellation d’Origine Protégé, traduction européenne des A.O.C) depuis 1958. La production du lait et des fromages répond à un cahier des charges très précis afin de garantir leur qualité et leur authenticité. Pour finir, notons que les trois races de vaches autorisées sont : l’abondance, la tartine et la montbéliarde.

Jean Perrier & Fils : Depuis 1853, Jean Perrier et fils propose une sélection de vins de Savoie d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Ces viticulteurs produisent de l’Apremont, du Pétillant de Savoie, du Chignin, du Gamay ou encore de la Mondeuse.

La Brasserie du Mont Blanc : installée à la Motte-Servolex, à côté de Chambéry, la brasserie du Mont Blanc utilise les eaux pures et peu minéralisées des nombreux glaciers du Massif des Alpes pour la fabrication de sa bière. Plus précisément, c’est l’eau de la source de l’Enchapleuze, située à 2074 mètres d’altitude, juste sous l’Aiguille du Goûter qui est utilisée. Cela permet de produire une bière de qualité inégalée. La brasserie a obtenu de nombreuses médailles dans des concours internationaux.

Glace des Alpes : A ses origines, en 1988, la glacerie était seule un laboratoire artisanal de production de sorbets et de glaces installée dans un garage. Fort de son succès et de son savoir-faire, Glaces des Alpes confectionne aujourd’hui une gamme de produits de haute qualité.

En résumé, les restaurants « Fondus de la Raclette » créés par Mathieu Dacheville se présentent comme des lieux atypiques et conviviaux dans lequel on peut déguster des produits traditionnels savoyards de qualité.

Les délices japonais à goûter lors d’un voyage

Connu pour ses sushis et ses rāmens, le Japon est une destination idéale pour faire un voyage culinaire. En allant sur cet archipel, les passionnés de la gastronomie auront l’occasion de découvrir mille et une saveurs. Il en a pour tout le goût, que ce soit pour les adeptes de spécialité sucrée ou les amateurs de mets salé. Ceux qui aiment le sucré-salé trouveront également leur bonheur dans les restaurants locaux. À la carte, ils verront probablement les mots unagi no kabayaki. Il s’agit d’un plat d’anguille grillé ou cuit à la vapeur. Cette spécialité est traditionnellement cuisinée avec de la sauce soja, du saké et du sucre, un vrai délice pour les papilles. Elle est souvent accompagnée de riz. Donc, ce plat fera un excellent déjeuner. L’anguille n’est pas les seuls produits de la mer cuisinés par les Japonais. Au pays du Soleil Levant, les gourmets dénicheront aussi quelques mets à base de crabe. Les pattes de ces crustacés sont, par exemple, très apprécier en sashimi.

Continuer la lecture de « Les délices japonais à goûter lors d’un voyage »

Séjour gustatif à Cuba : quelques plats cubains à ne pas manquer

Pour profiter pleinement de votre séjour à Cuba, ne manquez pas de découvrir la spécialité culinaire cubaine. Simple, mais savoureuse, la cuisine traditionnelle cubaine utilise des ingrédients typiques qui procurent à ses plats une saveur unique. Afin de vous donner un aperçu sur le sujet, voici une sélection des plats cubains à déguster lors de votre escapade dans le pays.

Continuer la lecture de « Séjour gustatif à Cuba : quelques plats cubains à ne pas manquer »

Comment reconnaître les fromages ?

fromage

Fabriqué à partir de lait de vache, de chèvre, de brebis et autres, l’origine du Fromage remonte à plus de 7 000 ans avant notre ère. Si, auparavant, il était spécialement réservé aux classes sociales populaires, aujourd’hui, le met a conquis les tables les plus raffinées du monde entier. Le marché de l’industrie alimentaire connait désormais un développement très considérable et propose toute une variété de fromages. Alors, comment différencier tous ces produits les uns des autres ?

La liste des fromages et leurs familles

En général, il existe sept grandes familles de fromages. Ces derniers peuvent être classifiés en fonction de leur fabrication et de leur affinage. Il est fort de se rappeler que certains fromages disposent de la même appellation malgré le fait qu’ils sont fabriqués à partir de laits différents. On retrouve premièrement les fromages frais ou blancs, fabriqués à partir de lait caillé plus ou moins aromatisé ou encore salé. On retrouve également les fromages à pâte molle et à croûte fleurie. Au toucher, ils sont très souples et présentent une moisissure ayant l’aspect d’un duvet blanc, suite à la fermentation. La troisième catégorie est à pâte molle et à croûte lavée. Comme la catégorie précédente, elle est souple, mais se distingue par le lavage de sa croûte de manière périodique, et ce, avec de l’eau salée ou de la bière. Les fromages à pâte persillée sont moins souples et présentent des champignons qui se développent en moisissures après la préparation. Les fromages à pâte pressée non cuite sont fabriqués à partir de lait caillé aromatisé. Les fromages à pâte pressée cuite sont pressés et sont préalablement chauffés avant la mise en toile. La dernière catégorie est à pâte fondue qui est fabriquée en chauffant et en malaxant avec certains ingrédients (lait en poudre, crème, beurre, aromates…).

La procédure de fabrication des fromages français

Depuis fort longtemps, la procédure de fabrication de Fromage n’a pas changé, dans presque la totalité. .

Premièrement, le caillage consiste à isoler le petit lait du caillé en utilisant du suc de figue ou encore de la présure. Pour les fromages blancs, cela s’effectue sous l’effet de l’acidification. L’égouttage consiste à évacuer la proportion d’eau excédante dans le caillé, et ce, de manière naturelle (mettre celui-ci dans un linge et laisser le poids exercer la pression) ou encore de manière mécanique (en utilisant un pressoir). Le salage est réalisé par frottement ou par immersion du Fromage dans un bain de saumure. Cette étape est très primordiale étant donné qu’elle permet d’apporter du goût, de l’aspect et de la texture au produit. Le moulage permet de donner une forme parfaitement visuelle. La dernière étape, l’affinage, se réalise dans une pièce ventilée et propose une durée variant de quelques semaines à quelques années. En tout cas, plus l’affinage dure beaucoup plus longtemps, plus le produit possède un goût plus affirmé.

Comment choisir son fromage ?

fromage

Véritable symbole culinaire français, le fromage s’impose parmi les produits laitiers les plus consommés dans l’Hexagone. Face à plus de 1200 références présentes sur le marché, il devient difficile de choisir un fromage en particulier. Comment se retrouver face à ce raz-de-marée ? Quel fromage choisir pour quelle occasion ? Je vous dévoile les bons trucs pour dénicher le produit qui saura valoriser votre table. Continuer la lecture de « Comment choisir son fromage ? »

Découvrir les plats gastronomiques allemands

cuisine allemande

L’Allemagne est un pays d’Europe centrale bordé par la mer du Nord, le Danemark, la Pologne, la Suède, la Suisse et l’Autriche. Il est la destination touristique la plus appréciée du monde parce qu’il possède de magnifiques paysages. Du côté gastronomie, il a une cuisine très diversifiée. Mais l’image qui vient tout de suite à l’esprit quand on parle de gastronomie allemande c’est la bière, les saucisses et les pommes de terre. Continuer la lecture de « Découvrir les plats gastronomiques allemands »

Les vins de Provence, avec quels mets les accorder ?

vin de provence

Lorsqu’il s’agit de Côtes de Provence, Bandol, Cassis ou encore Coteaux varois, on pense le plus souvent à des vins rosés. En effet, le terroir provençal est particulièrement propice à l’élaboration de rosés aux arômes subtils et délicats, légers et fruités avec parfois des notes d’agrumes apportant de la fraîcheur en bouche, très appréciés pour des apéritifs à la saison chaude. Cependant, en Provence on ne consomme pas du rosé uniquement l’été, et de très bonnes cuvées de rouge et de blanc sont produites chaque année. Continuer la lecture de « Les vins de Provence, avec quels mets les accorder ? »